Accueil MUSIQUE #07 ANTIGONE IN THE DARK

#07 ANTIGONE IN THE DARK

Dates:
LES 7, 8, 9 NOVEMBRE 2019 À 20H
LE 10 NOVEMBRE 2019 À 16H
LES 14, 15, 16 NOVEMBRE 2019 À 20H
LE 17 NOVEMBRE 2019 À 16H

(8 REPRÉSENTATIONS)

Monologue opératique en anglais pour soprano, six musiciens et vidéo d’animation Compositeur : Stéphane Orlando
Librettiste : Lorenzo Caròla
Mise en scène : Mathieu Collard
Costume : Rose Alenne

Vidéo d’animation : François D’alcamo
Soprano : Rita Matos Alves
Ensemble Fractales :
Flûtes : Renata Kambarova
Clarinettes : Benjamin Maneyrol
Piano : Gian Ponte
Violon/alto : Marion Borgel
Violoncelle : Diego Coutinho
Direction : Stéphane Orlando

Relecture du livret : Suzanne McLeod
Coach de langue : Katharina Hietarinta-Zonnekein
Régie : Sarah Deppe

Co-production Théâtre Poème, Mad Cat Studio, Asbl Les Sons des Cinés OST Ensemble

« Where were you Creon? ». Ce cri déchirant d’Antigone, adressé au Roi Créon peu avant de finir sa vie emmurée dans une caverne, résonne toujours en écho aujourd’hui. Où était-il ? Où était l’Autorité quand les jeunes frères d’Antigone se sont entretués ? Pourquoi ne pas avoir tenté de désamorcer le conflit, favoriser la prévention à la répression ?

Poussée dans le dos, Antigone entre sur la scène vide qui représente une caverne obscure, celle qui lui servira de sépulture. Elle salue son frère Polynice à qui elle a offert les rites funèbres traditionnels afin de lui permettre d’accéder à l’au-delà. Par son action, elle s’est positionnée en hors-la-loi, car elle désobéissait à l’édit du Roi Créon qui voulait condamner Polynice à un errement éternel. Antigone accuse Créon d’avoir causé la mort de ses frères car il était en mesure de tout éviter.

Une berceuse funèbre guidera Antigone entre nostalgie, colère et désespoir. Avant de mourir, elle avertit Créon que beaucoup d’autres le défieront à l’avenir et oseront s’ériger contre les injustices causées par le pouvoir :
« You won’t see me anymore, but many are coming now, like me ! ».

 

Catégories : ,